2 mars 2013

Conférence à Saint-Malo : Vivre le journalisme, une histoire d’auteurs et de lecteurs

Samedi 2 mars, à 17h30, au Théâtre de la Ville de Saint-Malo, Patrick de Saint-Exupéry et Laurent Beccaria seront les invités du Réseau « Si tous les Ports du Monde ». Une rencontre sur le journalisme ouverte à tous, animée par Yvon Lechevestrier, ancien journaliste à Ouest-France.



Théâtre de la ville
6, place Bouvet
Saint-Malo
02 99 81 62 61
Le samedi 2 mars 2013 à 17h30
Entrée libre
Vente et dédicaces de la revue XXI à l’issue de la rencontre
http://www.theatresaintmalo.com/201...

Pour eux, un autre journalisme est possible. Samedi 2 mars, au Théâtre de la Ville de Saint-Malo, Patrick de Saint-Exupéry et Laurent Beccaria, co-fondateurs de la revue XXI, témoignent.

En pleine crise, à l’heure où la presse écrite serait en pleine débâcle, ils créent des journaux et manifestent « pour un autre journalisme ». Et ça marche ! Deux fêlés ? De doux rêveurs ? Et si, au contraire, ils avaient raison ? Venez les écouter. Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry, créateurs de la revue XXI, seront les invités du Réseau « Si tous les Ports du Monde » le samedi 2 mars, à 17h30, au Théâtre de la ville de Saint-Malo. Une rencontre ouverte à tous, animée par Yvon Lechevestrier, ancien journaliste à Ouest-France. Entrée libre, et à l’issue de la conférence, vente et dédicaces de la revue XXI.

Laurent Beccaria… Né en 1963, ancien directeur littéraire chez Plon et Stock, il a fondé les éditions Les Arènes en 1997. On lui doit de grands succès de librairie avec des ouvrages de Denis Robert, Eva Joly, Jean-Pierre Guéno, Alain Chabat, Jean-Pierre Jeunet, Jérôme Garcin… Avec Patrick de Saint-Exupéry, en janvier 2008, il a fondé le trimestriel de reportage XXI. Au printemps 2011, il lance, toujours avec Patrick de Saint-Exupéry, « 6 mois », une revue semestrielle de photojournalisme. Deux revues diffusées en librairie. Deux succès.

Patrick de Saint-Exupery… Né en 1962, il a commencé sa carrière de journaliste en gagnant à 19 ans un concours de jeunes reporters. Devenu grand reporter pour plusieurs titres (France Soir, l’Express, Grands Reportages, le Figaro) au cours de sa carrière, il a couvert l’Afrique, le Cambodge, la guerre du Golfe, l’Iran, la Libye, le Rwanda puis Moscou où il fut correspondant permanent de 2000 à 2004. Lauréat du prix Albert-Londres en 1991 pour sa série de reportages sur la guerre au Libéria et la fin de l’apartheid, Patrick de Saint-Exupéry est aussi membre du jury de ce prix. Depuis 2008, il est le directeur éditorial de XXI.

XXI (21, comme le 21e siècle)… « A chaque numéro, plus de 50.000 lecteurs mettent 15,50 euros pour lire du journalisme pur et dur. C’est du journalisme qui s’adresse au lecteur et non pas aux annonceurs. Notre lectorat nous a surpris. Nous avons beaucoup de jeunes, des lycéens et beaucoup de gens vivant en province. Ainsi, nous vendons environ 70 % des numéros en province. Par exemple, nous avons 11.000 abonnés dans 2.800 communes différentes, même de très petites. Nous sommes loin de l’imaginaire du lecteur bobo parisien qui correspondait, selon les experts du marketing, à notre projet », explique Laurent Beccaria.

Le manifeste de XXI… Cette revue trimestrielle de grands reportages a fêté ses cinq ans d’existence le 10 janvier dernier. A cette occasion, Patrick de Saint-Exupéry et Laurent Beccaria ont publié un manifeste iconoclaste pour repenser la presse. Ils analysent l’absence de modèle économique de la presse dans le numérique et la dépendance des titres vis-à-vis de la publicité et du marketing. Selon eux, un autre journalisme est possible et la révolution numérique n’est pas celle que l’on croit.



Trait de sparation
Trait de sparation
envoyer l'article par mail
Version imprimable de cet article Version imprimable
Partager