« Alain Resnais veut te voir »

resnaisB

lutch, auteur de bande dessinée, m’avait confié les couleurs de son livre Lune l’envers depuis trois mois environ lorsque Alain Resnais l’appela pour réaliser les dessins de son film Aimer, boire et chanter. Je ne me souviens plus quand Blutch m’a annoncé : « Alain veut te voir », mais je me souviens très bien de l’affolement intense qui m’a saisie ce jour-là.

Une pensée tournait en boucle dans mon cerveau :« Que vais-je bien pouvoir lui dire ? » Je n’avais jamais rencontré de cinéaste, je vivais au milieu des vignes, travaillant depuis huit ans sans lever le nez de mon écran Je n’avais même jamais rencontré Blutch. Nous nous parlions chaque jour au téléphone sans nous être jamais vus. Cette anecdote fut rapportée à Alain, elle le ravit. Je m’accrochais à ce fil transparent…

Le lundi 14 janvier 2013 à l’aube, après avoir vainement tenté de masquer les traces d’une nuit d’insomnie, je mis un manteau orange pour être repérée facilement par Blutch à la descente du TGV. Puis nous déjeunâmes avec Christophe Jeauffroy, l’assistant-réalisateur, avant de rejoindre, à quelques pas de la brasserie, l’antre d’Alain Resnais.

J’apportais des livres dont j’avais réalisé les couleurs. Alain les regarda en s’excusant de ne lire que des imprimés des années 30 ou de rares rééditions américaines.

Durant quatre heures, il m’éblouit par son humour, son verbe posé, précis, ses incroyables connaissances et une curiosité d’explorateur. Assis face à moi sur son siège de cinéma, le regard clair et vague du timide, il diffusait dans la pièce une énergie bienveillante et joyeuse.

Cette rencontre fut une des plus marquantes de ma vie. Comme j’aurais aimé que cet homme si jeune et brillant m’éclaire encore pendant dix ans !

 

 

Merlet_byNicolasGuerin

Isabelle Merlet

Je suis née en 1967 à Mulhouse. Je vis actuellement près de Bordeaux. Après une formation en arts appliqués, je suis devenue graphiste, puis prof d’arts plastiques au Bénin, avant de démarrer une activité de coloriste en 1991. Parallèlement, j’ai travaillé en tant que designer, figuriniste et illustratrice. J’ai mis en couleur une soixantaine d’albums dont les derniers Blutch, Ruppert et Mulot, Perriot, Tanquerelle, Dupuy...

Les dessins précédents