Amsterdam Centraal

xxi_amsterdam jpgP

rès de la gare d’Amsterdam, il y a un petit port où les touristes se massent. A ma droite, un type d’une cinquantaine d’années fixe un bateau mouche en mangeant ses frites l’œil éteint. De l’autre côté, une nana aux cheveux frisés et un grand type maigrichon descendent des bières. Leur téléphone crache une pop affreuse.

Accoudé à la rambarde, un homme observe le manège des vendeurs de sandwichs. Pour sortir du lot, certaines baraques à frites emploient des rabatteurs déguisés en hot-dog. Ce jour-là, ils sont deux à interpeller les passants en distribuant des prospectus. Le boulot n’a pas l’air passionnant. Appuyés sur un arbre, les hot dogs discutent entre eux l’air blasé.

Ils n’ont plus l’âge de se déguiser en saucisse pour payer leurs études… Ça crève les yeux, ces gars-là n’ont pas le choix : il faut boucler le mois. Ces types me touchent, j’aime bien les débrouillards qui n’hésitent pas à se mouiller pour s’en sortir. Profitant d’une pause, un des hommes-sandwiches se met à avaler un hot dog. Je souris : un hot dog en train d’en manger un autre, j’ai l’impression d’assister à une étrange scène de cannibalisme en plein cœur d’Amsterdam.

camilo

Camilo Collao

Illustrateur et auteur de Bande Dessinée, Camilo a étudié à l'EsatCOM à Paris. Il publie chez Albin Michel et les Humanoides Associés, puis sa passion pour les vieux cartoons le pousse a réaliser un court métrage en 2008 "Boxing Tonight", qui reprend cette imagerie. En 2015, il est commissionné par la Société du grand Paris et l'agence Arter pour illustrer la ville de Bagneux. Il est aussi l'auteur de We're all Dogs (Comix for Equality) et de Qu’est-ce que les Lumières ? (Raccourcis).

Voir en ligne : http://cargocollective.com/camilocollao/

Les dessins précédents