Belgitude

unnamedJ

e suis assis sur le talus qui borde le chemin pavé, à la limite entre Anderlecht et Sint Pieters-Leeuw. Je dessine la bordure de Bruxelles que cerne une Flandre de plus en plus nationaliste. La frontière est concrète puisque la ville y rencontre la campagne flamande. Il fait beau, un étalon hennit en galopant dans le pré, des gens se promènent. Les chamailleries d’un couple usé par l’âge résonnent. La mamie rappelle au papy qu’il n’a plus la santé, dans un mélange de français et de flamand. Le papy, en guise d’au-revoir, me conseille de faire attention au soleil.

Un homme élégant me demande s’il peut regarder mon dessin. Au fil de la conversation, il raconte qu’il a été viré de la direction de la boîte qu’il a créée. Voilà ce qui l’amène à regarder les arbres, après avoir côtoyé les milliardaires français… Ce qui n’est quand même pas mal, hein, pour un ket (un « gamin », en bruxellois) d’Anderlecht.

Un cycliste passe et lance : « Un artiste ! » Il me complimente en flamand. Je lui réponds mais très vite, je cherche mes mots et reviens au français. Je lui parle de mon projet de série sur la bordure de Bruxelles. Il fait un doctorat en théologie. Après une hésitation, il me demande si je considère que je suis à Bruxelles. Oui. La carte est très claire. Je suis sur la frontière linguistique.

Tout le monde regrette la présence de la tour de refroidissement. Pour moi, c’est elle qui donne tout son intérêt au paysage. Un paysage où l’histoire de Bruxelles, de la Belgique et de ses dissensions politiques est inscrite en filigrane. Un lieu tout en belgitude. »

auton271.jpg

Renaud De Heyn

Je raconte mes voyages pour partager ce que j’ai pu comprendre de l’autre. Un peu d’aventure, de plus en plus de couleurs et du récit qui fasse réfléchir. J’ai fait du carnet de voyage ("La Tentation", "La Cinquième Couche") et de l’adaptation littéraire ("Vent debout", Casterman) avant de revenir au réel avec « La Route du kif », mon premier reportage pour XXI. "Soraïa" (Casterman) en est un prolongement. "Cieux", qui paraît cet automne, est un recueil de dessins du ciel réalisés principalement à Bruxelles, où je vis et travaille.

Voir en ligne : http://grandpapier.org/renaud-de-heyn/

Les dessins précédents