Besoin d’un gros câlin

arton1252.jpgV

endredi 8 Mars 2011, 22 heures. Petite tentative pour détendre l’atmosphère.

Nous achevons enfin notre neuvième semaine depuis l’annonce de la fermeture définitive du site belge de Johnson Matthey, multinationale qui à décidé de délocaliser notre production en Macédoine, alors que nous sommes l’un des sites les plus rentables du groupe.

Dans l’usine, le temps semble suspendu. La phase de négociations entre syndicats et patronat est d’une durée illimitée. On se demande déjà si on passera l’été dans ces locaux. Chaque jour nous pointons, et attendons que nos huit heures passent sans accrocs. A refaire le monde à la cafeteria, grappiller des infos dans le local syndical, regarder des films, jouer à des jeux vidéos, dormir ou… dessiner.

Je dessine Fabien, un solide technicien de maintenance bientôt endormi, dans un bureau qui surplombe la zone de production, entouré des inévitables calendriers coquins. Notre univers étant exclusivement masculin, il faut bien ajouter quelques touches de sensualité !

Et dans notre situation, on aurait effectivement besoin d’un gros câlin. »

auton478.jpg

Louis Theillier

Louis Theillier est né en 1978 à Lille. Après des études aux Beaux-arts de Lyon, sa soif d’éclectisme le mène à découvrir ce qui reste du monde ouvrier. En 2006, il entre en tant qu'intérimaire sur les lignes de production de la multinationale Johnson Matthey, leader dans la production de pots catalytiques. Il vient à la BD sur le tard, par nécessité, au sein d'une usine en pleine tourmente. Le 31 janvier 2011, la direction annonce aux 300 travailleurs qu'elle ferme son site bruxellois et délocalise sa production en Macédoine. Son récit sera publié aux éditions Futuropolis en Mai 2014.

Voir en ligne : johnsonmatuer.blogspot.com

Les dessins précédents