Billet doux

LEFEVREDESSINC

‘est la première lecture avec tous les acteurs ce soir. Ils ne sont que trois et c’est tant mieux, car il suffit de rajouter Simon et moi pour que mon salon affiche complet.

Simon Thoral est réalisateur. J’ai écris avec lui son prochain court-métrage dont le titre est «Billets doux». Pour le moment, car à chaque fois que je prononce ces deux mots, ça coince dans ma gorge. Je cherche mieux depuis presque un an, sans trouver.

D’habitude j’écris des bandes-dessinées que l’on feuillette en silence. Ce soir des gens lisent mes phrases à haute voix dans mon salon. C’est perturbant. Je rature des mots qui tachent à l’oral. J’aimerais qu’ils fassent tel geste pour tel mot, mais ce n’est pas mon travail ici, chacun son rôle: j’apporte la matière première, Simon la transformera.

Au moins, le casting est bon. C’est la première fois qu’ils sont réunis ces trois-là et… quelque chose apparait. Heureusement, car le tournage est pour la fin du mois. Je dois me dépêcher de trouver un bon titre qui fasse socle à tout ça.

Capture d’écran 2015-03-23 à 09.45.01

Mathieu Lefèvre

Né en 1984, je suis passé par Saint-Étienne et les Arts Décoratifs de Strasbourg pour finalement m'établir à Paris, où j'écris et dessine dans ma chambre. Dernièrement j'ai écrit deux bandes dessinées : « Quasar contre Pulsar » aux éditions 2024 avec Alexis Beauclair et Étienne Chaize, puis « Tonic » à l'Association avec Jérémy Piningre. J'ai aussi coécrit « Billets doux », le prochain court-métrage de Simon Thoral qui d'ailleurs est en train d'en finir le montage, j'espère. C'est bien les collaborations, mais maintenant je tente de m'enfuir tout seul dans la presse. À suivre.

Voir en ligne : http://mlefevre.tumblr.com/?soc_src=mail&soc_trk=ma

Les dessins précédents