Brexit blues

Eugenie lavenantN

ous venons de débarquer à Londres pour les vacances. Installés dans un pub de Hammersmith, à l’ouest de la capitale, nous observons les consommateurs. Le hasard nous a menés dans un lieu incroyable.

En plein milieu de l’après midi, l’alcool coule à flot. Les corps sont abîmés, les esprits divaguent. Quelques jours plus tôt, les Britanniques ont voté en faveur du Brexit. Je ne peux pas m’empêcher de penser que les gens assis là font sans doute partis de ceux qui ont souhaité la rupture.

Un chapeau melon vissé sur la tête, un homme complètement saoul titube. Il a du mal à tenir son verre. Au-dessus de lui, la télévision annonce la nomination des nouveaux dirigeants. Je reste dubitative.

Degi Hari

Eugénie Lavenant

Née en1975, je suis une autodidacte. Je publie des romans graphiques et j’ai eu la chance de travailler avec Marc Villard et Jean Vautrin dont j’ai adapté les textes. Pour la presse, j’ai collaboré à Rock&folk et Citrus. Je participe également à des expositions à Paris, Berlin et Hongkong. Actuellement, je suis en train d’adapter une nouvelle de Romain Slocombe et je travaille à un livre écrit et dessiné par mes soins, avec la collaboration de Stéphane Bienfait pour la mise en page et la colorisation.

Les dessins précédents