Ça doit être comme ça, Saint-Louis…

arton1172.jpgÉ

té radieux. Ciel d’azur. L’espace est rempli de lumière. Quatre silhouettes à la peau sombre glissent sur le sable. On se croirait à Pointe-à-Pitre et pourtant nous sommes à Saint-Malo.

Vite, je sors mon joli petit carnet Élam acheté à Paris à la librairie l’Imagigraphe. Le crayon prend bien sur le papier vergé couleur crème. J’aime sa couverture souple qui évoque les textiles soviétiques imprimés. Je veux le remplir jusqu’au bout, ce carnet ! Pas comme tant d’autres qu’on laisse à moitié vides.

Sur les pages précédentes, j’ai dessiné : le Fort national de Vauban, ma troisième fille Prune lisant Huis clos (« L’enfer c’est les autres », c’est tout ce dont je me souviens), une femme lisant sur la plage un article de magazine intitulé « Prête à se battre pour garder son mec », un autoportrait (c’est rare !), Dinard, St-Énogat et le cap Fréhel, en dégradés de gris bleu, comme dans les estampes d’Henri Rivière (enfin j’aimerais bien), un couple enlacé vu du haut des remparts de la plage de l’Éventail (trop bien, ces vues plongeantes !)…

Je croque mes quatre silhouettes. Plus tard, chez moi, j’y mettrai quelques couleurs en tapant dans la boite de crayons de Prune. Un peu de gouache blanche pour rehausser le T-shirt du gars de droite. Sa compagne a de belles épaules. Connais pas l’Afrique. Au Sénégal, ça doit être comme ça, Saint-Louis…

Pendant que je dessine, le carnet posé sur le bord du rempart surplombant la plage de Bon Secours, un goéland intrigué passe et repasse devant moi. Il se demande ce que je fais et si ce que je manipule ne serait pas par hasard comestible. »

Propos recueillis par Marion Quillard

auton55.jpg

Marcelino Truong

Né d’un père vietnamien et d’une mère française originaire de Saint-Malo, je porte le nom d’une rue de Manille, la calle San Marcelino, où je suis né en 1957. Jeunesse voyageuse, des Philippines aux Etats-Unis, de Saigon à Londres. Illustrateur, peintre et auteur, mon dernier opus est un épais roman graphique où je raconte mon enfance à Saigon au début de la guerre du Vietnam: Une si jolie petite guerre - Saigon 1961-63, Denoël graphic, octobre 2013.

Voir en ligne : http://www.marcelinotruong.com/

Les dessins précédents