Dolce Vita

imagefinale copie

La plage de San Terenzo est un secret bien gardé au coeur du Golfe des Poètes, dans le nord de l’Italie. Malgré la beauté de l’endroit, il y a très peu de touristes. Les bandes de jeunes côtoient les bandes de vieux, l’atmosphère est douce et simple en ce jour d’été.

À deux pas du sable fin, le clocher sonne la fin de l’après-midi. Le soleil finit sa course en inondant la plage de ses teintes les plus chaudes. Il va bientôt disparaître derrière la colline de pins. C’est l’heure de rentrer.

Les anciens sont les premiers à lever le camp. Doucement, ils rangent leurs affaires, plient leur chaise, se rhabillent. Tournés vers la mer, ils discutent en petits groupes, rient, s’essuient, se peignent… Ils font durer le départ pour profiter encore un peu de la douceur du moment. D’autres lézardent encore ou terminent une partie de cartes.

C’est le moment que je choisis pour sortir mon carnet et mes feutres. Je croque quelques silhouettes, celles des vieilles dames surtout. Elles sont belles dans leurs formes, comme pleines d’une jeunesse pourtant  lointaine. Leur peau cuivrée raconte la douceur de cette vie au soleil.

Certaines silhouettes deviendront familières au fil des jours, au fil des pages, avec d’autres maillots, d’autres paréos, me donnant l’agréable impression d’être une autochtone moi aussi.

JOFFRE veronique

Véronique Joffre

Née en 1982 dans le sud, je vis et travaille à Londres depuis 2008. J'ai étudié l'illustration à l'école Estienne puis aux Arts Décoratifs de Strasbourg et illustré une dizaine d'albums jeunesse. Je travaille aussi pour la presse et l’événementiel, et développe un travail d’auteur-illustratrice, notamment une série d’imagiers pour les tout-petits aux éditions Thierry Magnier.

Voir en ligne : http://www.veroniquejoffre.com/

Les dessins précédents