D’or ou d’argent

171204_KintsujiQ

uand on me demande pourquoi j’ai un attrait particulier avec le Japon, je réponds par un seul mot : « Kintsugi ».

C’est un terme utilisé en céramique qui consiste à réparer un objet brisé par une jointure en or. Je trouve cette philosophie très belle. Je ne peux m’empêcher de transposer le Kintsugi sur nous les hommes, sur nos vies accidentées. Comme si chacune de nos expériences de vie, chacune de nos rencontres, nous laissaient soit des fils d’or soit d’affreuses agrafes métalliques dans nos âmes, que l’on chercherait à cacher à tout prix.

Avec le temps, les agrafes se détachent, et avec un peu de chance, les failles se transforment en or. Alors j’interroge autour de moi et je m’intéresse à ce mythe de Midas, qui fait que l’on soit en or ou en argent.

avatar-kei-2

Kei Lam

Née à Hong Kong, Kei Lam a grandi à Paris et a obtenu son diplôme d’ingénieur en aménagement urbain. Passionnée de dessin et poussée par l’envie de créer un monde à partir de trois fois rien (ou presque), elle se tourne vers l’illustration. Membre du collectif Jaune Cochon, elle se nourrit des banalités du quotidien pour construire un univers riche en couleurs, plein des objets et des gens qui l’entourent.

Voir en ligne : http://keilam.fr

Les dessins précédents