« Il pourrait avoir 1000 ans »

elephantD

epuis longtemps, j’entends parler de l’île de Nantes et des étranges créatures qui l’habitent. On les appelle “Les machines de l’île”. Leur royaume est un port en perdition parsemé de hangars réaménagés et de carcasses de bateaux. En visite avec des amis, nous arpentons le décor jusqu’à tomber sur un manège peuplé d’animaux aquatiques tout droit sortis de Vingt mille lieues sous les mers.

Jusqu’en 1987 se tenaient ici les chantiers de construction navale de Nantes. Ils ont façonné l’histoire de la ville pendant deux siècles avant d’être balayés. Après leur disparition, la municipalité s’est demandée ce qu’elle pourrait bien faire de ces friches. C’est ainsi qu’il y a une dizaine d’années, un monde fantastique à la croisée des univers de Jules Vernes et Léornard de Vinci est né sur les ruines de l’industrie nantaise.

Alors que le manège tourne, fascinant et hypnotique, un bruit sourd détourne l’attention de la foule. Autour de moi, l’excitation monte. Soudain, je vois ce géant de fer sortir d’un immense hangar. Il est majestueux, presque irréel. J’ai l’impression d’être dans un film de Hayao Miyasaki. L’éléphant se déplace lourdement. Il agite sa tête et sa trompe crache de l’eau sur les enfants qui rient. J’ai beau me répéter que c’est un automate, je jurerait qu’il est vivant.

Il a vécu cet éléphant. Son corps est marqué par le temps, comme un vieux sage. Il pourrait avoir 1000 ans. Et même si son squelette se dévoile sous sa peau de métal, même si le mécanisme apparaît, je veux croire qu’il se déplace tout seul. Son tour achevé, le pachyderme retourne dans son antre et la foule reprend sa balade, comme si elle venait d’assister à un mirage.

agathereille2

Agathe Reille

Je suis née et j'ai grandi à Paris. Titulaire d'une licence en arts plastiques et illustration à l'École de Condé, je poursuis actuellement mes études à l’université Central Saint Martins de Londres. 
Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours suivi des cours d'arts plastiques : dessin, peinture, céramique, bande dessinée… Autant d’influences qui nourrissent aujourd’hui mes créations.

Les dessins précédents