La Belle et la Bête

dessin du lundiA

Madagascar, on croise parfois ce genre de couple dépareillé. Le type, parfaitement décomplexé, venu consommer la jeunesse locale comme un vampire.

J’y vois l’éternel retour du colonialisme. Après être longtemps venu piller les richesses du pays, voici que le vieux blanc européen revient utiliser son pouvoir d’achat (d’ailleurs issu par ricochet de la période coloniale) pour cueillir les jeunes filles dans la fleur de l’âge.

Les Malgaches sont tellement belles, et les vieux Français tellement laids que la caricature est criante. D’ailleurs souvent je crie. « Salaud ! »

auton294.jpg

Didier Tronchet

A raconté son séjour sud-américain de trois ans d'abord dans la revue XXI, puis dans un gros album de BD où les tranches de vie d'un exilé volontaire font alterner les séquences drôles et tragiques dans un joyeux mélange qui donne une idée personnelle et éblouie du continent. Ça s'appelle "Vertiges de Quito" et c'est publié aux éditions Futuropolis.

Les dessins précédents