La seule chose que je peux faire

dessincharliehippolytelowT

oute la nuit, à des milliers de kilomètres, à la Réunion, le dessinateur Hippolyte a pensé à ses amis . Au petit matin, il nous a adressé deux dessins, en nous disant : « C’est la seule chose que je pouvais faire face à tout ça ». 

auton183.jpg

Hippolyte

Enfant je rêvais d’être reporter. Ou dessinateur. Une sorte de Tintin artiste. Pendant dix ans j’ai dessiné pour la presse et l’édition. XXI a publié mon premier reportage en 2008, « L’Afrique de papa ». Trois ans plus tard, XXI me recontacte et je m’envole au Congo. Dans les pas de Tintin. En essayant de voir un peu plus loin. En 2014, j'ai publié un troisième récit pour la revue, Bataye Kok, qui se penche sur les batailles de coqs, l'une des passions de l'île de la Réunion où je suis installé.

Voir en ligne : http://www.hippolyte.viewbook.com

Les dessins précédents