La table de l’amitié

Comptoir rugbystiqueJ

‘aime la table. Souvent, l’amitié passe par là.

L’important n’est pas tant ce qu’on y mange, ce qu’on y boit, ou ce qu’on y dit, mais avec qui.

Si en plus la table est bonne, alors, tous les éléments sont réunis pour fabriquer des souvenirs…

Voilà plus de deux ans que je dessine celle d’Yves Camdeborde, le célèbre chef du Comptoir Odéon à Paris. Ensemble, nous avons publié Frères de Terroirs, carnet de croqueurs qui explore les régions, les saisons, les produits pour raconter leurs histoires avant l’assiette.

Victor Hugo utilisait sa tasse de café, y trempant son pinceau pour colorer en sépia ses croquis.

Ce jour-là, j’ai plongé le mien dans un verre de vin rouge pour donner une note rubiconde aux convives autour de la table. On y trouve toutes les nuances, du gris bleuté au brun terreux.

Longtemps après, en regardant ce dessin, en reniflant la page du carnet, je pourrais presque savoir ce qu’il y avait dans les conversations, les assiettes, mais aussi dans les verres. Mieux que le selfie, le dessin permet de saisir une vérité de l’instant, et de la faire exister comme un support à la mémoire.

Ferrandez@Gallimard tiny

Jacques Ferrandez

Dessinateur et scénariste, Jacques Ferrandez est né en 1955 à Alger. Ancien élève de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il publie pour la première fois en avril 1978 dans la revue "À suivre". En 1987, il met en chantier les "Carnets d’Orient", sa grande fresque sur l’histoire de l’Algérie, de la conquête à l’indépendance. A partir de 1998, il se frotte à la bande dessinée de reportage avec des carnets sur l’espace méditerranéen, la Syrie, Istanbul, l’Irak, le Liban, la Bosnie-Herzégovine et Retours à Alger (éd. Casterman). Après avoir adapté "L'Hôte et l'Étranger" d'Albert Camus (éd. Gallimard), il est revenu à la BD reportage avec "Frères de terroirs" en compagnie du chef Yves Camdeborde (éd. Rue de Sèvres). Viennent de paraître "Le premier homme", chez Gallimard, une adaptation du roman posthume d'Albert Camus, et son complément en forme d'autoportrait, "Entre mes deux rives", publié au Mercure de France.

Les dessins précédents