Le grand tableau vert

Journée pédagogique pour les écoles maternelles du Diocèse de Nkongsamba

Vendredi 3 novembre 2017.
C’est la journée pédagogique des écoles maternelles du diocèse de Nkonsamba.

L’école maternelle de Saint Paul de Njombe est fermée. Toute l’équipe a rendez-vous tôt le matin pour se rendre en taxi à l’école de Loum. Défilé de pagnes colorés.

Il fait déjà bien chaud, pourtant la saison sèche tarde à arriver. La poussière n’a pas encore repris possession du ciel, de l’air, de tout.

Sept personnes par taxi. Je partage le siège passager avec la maîtresse Armelle, enceinte de 8 mois.
La route n’étant plus goudronnée, nous finissons à pied, avec un détour par le marché où les étals ne manquent pas de tubercules et d’épices.

Nous arrivons à l’heure, beaucoup de chaises sont encore inoccupées.

Le décor est planté.

Un grand tableau vert avec le programme détaillé de la journée.
Une table pour le responsable pédagogique, son adjoint, la Directrice de l’école et une quatrième personne face à l’auditoire.

Devant les rangées de maîtresses consciencieuses, des élèves de grande section, triés sur le volet, sont rassemblés autour de trois tables.
En uniformes et tabliers, ils vont devoir passer la matinée à écouter les présentations formelles avant que ne vienne leur tour d’entrer en scène.

Les enfants semblent ne pas prêter attention à ce qui les entoure. Ils n’ont rien pour s’occuper mais échangent entre eux. Oeillades complices, on se secoue gentiment. L’un d’eux s’endort. On ne quitte pas sa table. Les chaises se balancent un peu. Ils sont sages, habitués à ces moments où la vie se passe à côté d’eux. Enfin, celle des adultes.

Olf+rvb

Florence Mahon de Monaghan

Cette Parisienne de 31 ans, littéraire de formation, aime particulièrement se jouer du décalage entre les mots, les gens et l’image. Après avoir évolué dans le monde professionnel de la communication, vécu en Asie, effectué une mission humanitaire en Afrique, le dessin et l’illustration se sont naturellement imposés au coeur de sa vie. Des carnets de voyage, un blog sur Courrier International en 2017 (https:// blog.courrierinternational.com/singapour-et-vice-versa/) et un projet de livre... Tout devient un nouveau terrain de jeu.

Les dessins précédents