Le mal du pays

DESSIN Kei OkC

’est le nouvel an chinois. Les candélabres et les arbres de Paris s’ornent de lampions rouges. Les produits exotiques s’emparent des supermarchés. Ma famille est en Chine, je ne profite pas réellement des festivités. Je me promène dans Paris comme si j’avais le mal du pays alors que j’ai grandi ici, en France. Au Carreau du Temple, il y a des ateliers decalligraphie, au Bon Marché, les œuvres d’Ai Weiwei, à la Fondation Louis Vuitton, une exposition sur l’art contemporain chinois et dans le XIIIe arrondissement, le défilé du dragon. Même dans le métro, la petite voix off parle chinois. Ça me rappelle ma mère, quand elle me montre les doigts de sa main en me disant qu’une personne sur cinq est chinoise. Oui peut-être… mais ceux que j’aime ne sont pas là.

avatar-kei-2

Kei Lam

Née à Hong Kong, Kei Lam a grandi à Paris et a obtenu son diplôme d’ingénieur en aménagement urbain. Passionnée de dessin et poussée par l’envie de créer un monde à partir de trois fois rien (ou presque), elle se tourne vers l’illustration. Avec gourmandise, elle se nourrit des banalités du quotidien pour construire un univers riche en couleurs, plein des objets et des gens qui l’entourent. Elle travaille actuellement sur son premier roman graphique autobiographique qui retrace l'histoire de son arrivée en France avec sa famille.

Voir en ligne : http://keilam.fr

Les dessins précédents