Le mirage de Cambronne

Huayi Jiang dessin du lundiE

nfin, un autre lundi est fini.

Je n’aime pas les lundis parce que le cours ne m’intéresse pas beaucoup, comme la couleur grise, que je trouve fade.

Je rentre machinalement à la maison, l’esprit vidé. Soudain, au coin de la rue, je n’en crois pas mes yeux. « C’est pas possible ! », je me dis.

A la terrasse du café Cambronne, Stéphane Oiry, mon professeur à l’école, est en train de bavarder avec Maggy Garrisson, le personnage imaginaire de sa bande-dessinée. Stéphane Oiry est dessinateur. Il m’a aidée à trouver mon style, ma personnalité pour mes traits de crayon.

Il me semble qu’il vient juste de raser sa barbe (je le préfère avec sa barbe habituelle) et a changé ses éternelles chaussures en cuir noir pour des converses bleues, ce qui le rend plus jeune et dynamique. Il me dit « Bonjour » avec son splendide sourire. Maggy, elle, m’adresse un clin d’oeil espiègle…

C’est surréaliste. D’un coup, le ciel devient plus clair qu’avant.

 

 

 

jiang

Huayi Jiang

C'est une petite marmotte chinoise qui a étudié l'aquarelle en Chine et qui continue ses études en illustration en France. Elle aime passionnément dessiner les gens de son entourage ainsi que des moments de sa vie colorée. Elle aime montrer des sentiments forts à travers ses dessins.

Les dessins précédents