Les cheveux du chef

miriamQ

uand je vais à des concerts à New York, je prends mon feutre à pointe. Je dessine sur les programmes. J’aime esquisser les musiciens mais surtout les chefs d’orchestre. J’observe leurs styles, si différents les uns des autres. Je préfère assister aux répétitions générales, car les vêtements informels épousent mieux leurs mouvements.

Mon coup de cœur, c’est lui, le chef d’orchestre vénézuélien Gustavo Dudamel. Lorsqu’il est entré, ses cheveux noirs étaient poliment rassemblés vers la nuque. Puis il a commencé à mener l’orchestre et ses boucles se sont envolées, sauvages, indisciplinées.

auton477.jpg

Miriam Katin

Née en 1942 dans une famille juive de Budapest, Miriam Katin a émigré en Israël en 1957. Ses BDs parlent de son enfance et de sa famille. Son premier livre, "Seules contre tous" (Seuil, 2006), l’histoire de sa fuite du nazisme avec ma mère, a reçu le Grand Prix de la critique ACBD. Elle a publié son deuxième, "Lâcher prise", en janvier 2014.

Voir en ligne : http://www.miriamkatin.com/

Les dessins précédents