Marche nuptiale

Julia Spiers tinyA

ux Philippines, il fait 30°C en février. Nous y sommes pour le mariage de Maïa et Henri. Ils s’épousent un jour de pleine lune, dans une minuscule chapelle sans vitraux. De loin, nous voyons s’avancer un point blanc bercé par la musique comme un petit fantôme. Les enfants des maisons voisines regardent attentivement, les motos coupent leur moteur, des chiens s’avancent prudemment. Les invités se pressent pour apercevoir la mariée dans sa robe de dentelle. Elle apparaît enfin, belle dans ce temps suspendu, traînant derrière elle les regards tendres de ses proches. Elle tient un bouquet auquel elle se cramponne. Sa marche s’arrête, la musique aussi. Les chiens se recouchent et les motos redémarrent : la cérémonie commence.

Julia spiers

Julia Spiers

Née en 1989 en Normandie, passée par l’École Duperré, je suis diplômée de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. J’invente des objets éditoriaux hybrides entre jeux, pop-up, narrations combinatoires et numériques. J’ai publié plusieurs livres jeux avec les Éditions volumiques, et travaille à l’édition d’un grand livre pop-up.

Les dessins précédents