Le charme des lampadaires

quai-de-la-gare-okJ

e me souviens avoir beaucoup lu Tardi enfant, et sa façon de dessiner Paris m’a beaucoup marquée. Devenu adulte, j’ai parfois la sensation de parcourir une de ses bandes dessinées en me promenant dans certains coins du XIIIe arrondissement. L’atmosphère brumeuse, les pavés humides, les rues un peu douteuses, un peu délabrées, les ponts industriels… C’est comme se balader dans un polar des années 1950. Avec Tardi, même un lampadaire qui sent l’urine peut avoir du charme.

bio-photo-ok

Julien Couty

Né en 1981, il vit et travaille à Paris après avoir étudié à l'Ecole Olivier de Serres. Il dessine pour la newsletter de Télérama depuis 2006, d'abord sous le pseudonyme de Co3points, puis sous son vrai nom. Il a travaillé notamment pour Télérama, Phosphore, Terra eco, Attila, Rue des Promenades.

Voir en ligne : http://www.juliencouty.com

Les dessins précédents