Parader à Châtelet

chatelet XXIC

hâtelet, c’est l’endroit rêvé pour se jauger, on enfile ses dernières baskets à 130 euros, son jean qui fait des fesses d’enfer, sa casquette Chicago bulls achetée la semaine dernière, on raccommode ses rajouts, saute dans son survêt PSG et on va parader.

J’aime me poser sur les marches non loin de la fontaine et observer la foule. Il y a ces trois types, qui scrutent la moindre fille. L’un d’eux s’éloigne pour téléphoner. Un autre, serré dans son petit t-shirt noir Armani, fier de montrer ses nouveaux muscles déboule, la démarche assurée. A droite, ça roule des mécaniques pour impressionner une lycéenne.

Un groupe de filles, toutes moulées dans des leggings, d’innombrables sacs à la main, étudient avec sérieux les nouvelles paires de Nike dans la vitrine d’en face.

C’est la pause déjeuner, les jeunes rentrent dans les fast-foods, les ouvriers s’assoient sur les marches pour engloutir leurs sandwichs. Ça mate, ça rôde, ça parle fort, c’est bondé, c’est tellement vivant, la place du Châtelet.

antoine 21

Antoine Trouvé

Dessinateur et graveur, je suis né à Paris en 1990. J'ai passé cinq ans aux Beaux Arts de Lorient, puis j'ai choisi de revenir à la capitale pour continuer à observer et dessiner ce qui me touche: les kebabs, le métro, la foule dans sa diversité, l'atmosphère de certains quartiers. En attendant d'être publié j'imprime quelques fanzines. Et je travaille sur un projet de livre jeunesse: Les voitures imaginaires, un camion piscine, une voiture hôtel, la salle de muscu motorisée... A suivre.

Voir en ligne : http://antoinetrouve.tumblr.com/

Les dessins précédents