Perdue dans les bois

arton1257.jpgL

ors de ma première grande randonnée sur le chemin de Saint-Guilhem-le-Désert, j’ai découvert les joies de la marche : la solitude dans la nature et les rencontres imprévues. Après des heures sans croiser âme qui vive, je suis arrivée au gîte de Nicole.

Perdue dans les bois, Nicole vit seule dans une vieille bâtisse en pierre avec ses chiens, ses poules et son cheval blanc. Du haut de son 1m50, elle gère seule ses vingt-cinq hectares de terrain, auxquels s’ajoute l’entretien des animaux et du gîte. « Heureusement j’ai les copains qui passent parfois me filer un coup de main pour réparer les clôtures et débroussailler ». Je lui demande si elle heureuse de vivre isolée du monde. Elle soupire : « Ici, je n’ai qu’un seul voisin, et pas de bol c’est un con. Faut pas se leurrer, où que tu sois t’as toujours un voisin. »

Avant d’atterrir ici, Nicole a vécu toute sa vie à Paris où elle travaillait comme secrétaire. Un jour, sa sœur tente un retour à la nature, achète cette maison et quelques bêtes. Rapidement dépassée, Nicole la rejoint pour l’aider. Au bout de cinq ans sa sœur part, épuisée par les conditions de vie. Nicole, elle, décide de rester : « Je suis arrivée en 1985, il n’y avait pas d’électricité et pour l’eau, il fallait aller au puits. C’était pas facile. Surtout l’hiver, je me lavais près de la cheminée dans une grande bassine avec un rideau pour retenir la chaleur. Et en 2002, les copains m’ont bricolé un réservoir d’eau, alors j’ai ouvert le gîte ».

Depuis elle s’amuse à voir défiler des marcheurs, des familles à dos d’âne, des touristes étrangers et même des spéléologues venus effectuer des fouilles sur son terrain. « Ils ont creusé des trous un peu partout et ils ont trouvés des os ». Elle en sort un tiroir de son tiroir et me le tend. Je suis surprise par sa légèreté. Elle m’explique joyeusement : « Il est poreux. C’est un humérus d’ours vieux de 20 000 ans ! »

auton419.jpg

Marie Dubois

Né sous le signe des Gémeaux, j’ai toujours aimé faire deux choses à la fois : une formation scientifique et les Beaux-Arts, des films à la Femis et des croquis de presse. Aujourd’hui, je monte des reportages avec les journalistes de l’agence Capa, et je travaille sur des BD que je publie sur mon blog quandonypense.fr.

Voir en ligne : http://quandonypense.fr

Les dessins précédents