Péril suédois

XXI_Péril suédois (1)A

u tout début du mois de septembre, de passage dans le magasin Ikea de Nantes pour une urgence de type meublesque, je passe devant un groupe de lycéens installés dans un des nombreux canapés de démonstration – un modèle Ektorp à 599€. Selon toute vraisemblance, ils ont décidé de chiller au rayon salon-salle à manger. Pendant que l’un des garçons pique un roupillon, l’autre, les mains posées sur un coussin Henrika à 7,99€, rédige un texto. L’une des filles, étalée de tout son long sur la méridienne, est elle aussi sur son smartphone, tandis que la deuxième semble s’ennuyer ferme.

Il est assez tard, c’est la fin de l’après-midi et ils n’ont pas l’air d’être entre deux cours. Le seul établissement scolaire à proximité de cet immense centre commercial, c’est un lycée professionnel coincé entre le boulevard périphérique et un magasin Brico Dépôt. Aux alentours, pas de café abordable ou de lieu accueillant pour se poser.

L’image de ces jeunes me touche et me rappelle les images d’autres magasins Ikea en Chine, où les gens n’hésitent pas à investir les lieux à la manière d’un chez-soi de fortune, temporaire et partagé, faisant des siestes dans les lits d’exposition ou cassant la croûte dans les cuisines de démonstration.

 

portrait_pina_chang

Pina Chang

Je suis née en 1982 au Panama, d'un père panaméen et d'une mère française. Je fais surtout de la bande dessinée; une bonne partie de mes travaux a été publiée sous forme de recueil (Visiter tous les pays, aux éditions Na), et je participe de temps en temps à des revues collectives (Strapazin, Kultur&Gespenster, Kuti...) ou réponds à des commandes d'illustration (exposition Les passagers du Grand Paris Express, au MAC VAL). En ce moment, je travaille à mon deuxième livre ainsi qu'à une série d'histoires courtes.

Voir en ligne : grandpapier.org/pina-chang

Les dessins précédents