« Tout sauf organiques »

arton1378.jpgA

u cours d’un reportage sur le quotidien d’un crématorium, j’ai été très surprise de découvrir tout ce qui restait d’un être humain une fois que son corps a été brûlé : implants de hanche ou de genou, pacemakers, vis (de toutes tailles et de toutes sortes), montres, téléphones, et un tas d’autres trucs qui ont probablement servi à ce que le corps continue à fonctionner malgré la vieillesse et la déchéance.

Avant, quand les gens étaient enterrés, il ne restait plus que leurs os, symboles de la permanence humaine. Désormais, ils sont remplacés par ces choses modernes, bizarres, et tout sauf organiques…

auton534.jpg

Julia Bruderer

Julia Bruderer est une illustratrice freelance zurichoise. Actuellement, elle essaie de finir un vieux projet de chronique quotidienne en dessins.

Voir en ligne : www.juliabruderer.com

Les dessins précédents