Un dimanche au musée

camille_museedelhommeC

’est d’abord une affiche qui accroche le regard dans le métro : « Réouverture du Musée de l’Homme ». Le Musée de l’homme ? L’intitulé m’intrigue. Je connais le Muséum d’histoire naturelle, le musée du Louvre, celui du quai Branly… Jamais entendu parler du « Musée de l’Homme ». Je me demande ce qu’on y trouve.

Poussée par la curiosité, j’explore les allées. Ici, une collection de cerveaux compare les attributs humains à ceux du moineau. Là, des langues en résine s’affichent au mur. On tire dessus, elles parlent cantonais, quechua, breton… Au détour d’une étagère, j’aperçois des bustes d’hommes aux yeux fermés, moulés sur des modèles vivants.

De salle en salle, on ouvre les tiroirs, on pousse les portes, on découvre des trésors. J’adore cette accumulation d’objets improbables. Je me prends au jeu : le musée vient de me ramener en enfance.

cam_portrait

Camille de Cussac

Camille de Cussac est une jeune auteure-illustratrice encore étudiante à l’École de Condé, à Paris. Elle aime l’accumulation, le joyeux bazar, les accents et les fêtes de village. Le Petit Chaperon Belge (ed. Marcel et Joachim) est son premier livre publié. Il sera suivi de Barbe Blue (en québécois) et du Cochon botté (en créole).

Les dessins précédents