Dans la gueule de « la Peuge »

Portfolio

C’est la plus célèbre des usines Peugeot. En Franche-Comté, tout le monde l’appelle « la Peuge ». Douze mille ouvriers la font vivre, ils étaient quarante mille dans les années 1970. Le photographe Raphaël Helle a passé six mois à leurs côtés, à l’atelier montage du plus grand et du plus ancien site industriel de France. Les nouvelles recrues constituent « un matelas d’intérim ». Souvent enfants d’ouvriers, ils n’ont jamais rêvé de la Peuge.

Poster un commentaire
  • (will not be published)

Votre message apparaîtra dès validation par le modérateur