Les vertiges de Quito

arton535.jpg

Une ville à 2850 mètres d’altitude, accrochée aux flancs du volcan Guagua Pichincha. Des grattes-ciels au bord du vide, des avions qui parfois manquent la piste et une rue, une seule, qui permet d’accéder à la plaine. Voici Quito, une ville où l’on vit dans le ciel quand il ne tombe pas sur la tête. Et la rue Camino de Orellana, qui dévale et serpente sur six kilomètres. Accrochez vos ceintures !