Monopoly en Syrie

46-1

Après huit ans de conflit, des profiteurs de guerre parient sur les ruines. Rasant les quartiers rebelles, ils imaginent des tours comme à Dubaï et des appartements à 1 million d’euros. Un boulevard pour Bachar.

Poster un commentaire
  • (will not be published)

Votre message apparaîtra dès validation par le modérateur